Monthly Archives: mars 2017

Notre entreprise-école « Génération Home » répond à la pénurie des logements grâce à la cohabitation intergénérationnelle

Les étudiants de Suisse romande peinent à trouver un logement. La start-up valaisanne Generation Home propose de les héberger à bas prix chez des particuliers, en privilégiant l’échange de services. Au début du mois de mars, elle a mis en ligne une interface de matching qui fait correspondre les profils compatibles.

Le scénario classique : des étudiants sans logement et des retraités souvent seuls, désireux d’un peu de compagnie ou d’une aide ponctuelle. La start-up valaisanne Generation Home s’est demandé comment répondre à ces besoins. La cohabitation intergénérationnelle est vite apparue comme la réponse idéale. Afin de se distinguer sur le marché, la start-up développe une interface de matching permettant de réunir des profils compatibles et ainsi assurer une cohabitation harmonieuse. Cependant, Generation Home ne souhaite pas se limiter aux séniors, et a décidé d’étendre son offre à toute personne désireuse de tenter l’expérience.

En mars 2017, la start-up Generation Home est fière de proposer à tout particulier d’héberger un étudiant chez lui, contre un loyer modéré ainsi qu’un éventail de services : jardinage, cours de langue, d’informatique, aide aux courses, présence, réparations, garde d’enfants, etc.

Afin de s’assurer de la bonne foi et de la bonne conduite des personnes engagées dans cette cohabitation, un contrat liant les hébergés et les hébergeurs est signé, permettant ainsi à la société d’effectuer un suivi régulier.

Une situation gagnant-gagnant puisque l’étudiant dispose d’une chambre à un tarif inférieur au prix du marché et l’hébergeur reçoit à la fois une aide financière, et un coup de main dans sa vie quotidienne.

D’ailleurs, pour annoncer la couleur dès le lancement de son interface, la startup propose aux étudiants un concours avec 6 mois de loyer à gagner pour la rentrée 2017. Seule condition : être désireux de partager la philosophie de la société !

Plus d’informations : http://www.generationhome.ch

Une start-up valaisanne au service des jeunes musiciens

Se faire connaître dans le monde de la musique n’est pas chose aisée. La jeune startup Feelive souhaite donner un coup de pouce aux artistes émergents en les mettant en contact avec des organisateurs d’événements. Créée par 5 étudiants de la Haute Ecole de Gestion & Tourisme, Feelive organise sa soirée de lancement officiel le vendredi 31 mars au Port Franc à Sion.

La saison des festivals est bientôt lancée. Le moment est idéal pour présenter cette startup d’un nouveau genre. Mise en place par 5 étudiants de la HES-SO Valais-Wallis grâce au programme Business eXperience, la plate-forme Feelive a pour but  d’aider les jeunes musiciens à trouver des occasions de se produire sur scène. Une aide bienvenue pour les artistes en manque de visibilité mais aussi pour les organisateurs d’événements pour qui trouver des musiciens de qualité s’avère parfois un réel défi. Ainsi, Feelive offre la possibilité à ces deux types d’acteurs du monde de la musique de se rencontrer. Trois mois après son lancement, plus d’une soixantaine d’artistes se sont déjà inscrits et font confiance à la plate-forme.

Un site de rencontre musicale             

La plate-forme Feelive est ouverte à différents styles musicaux et à des artistes qui se produisent en solo ou en groupe. Pour commencer, chacun remplit sa page avec ses informations principales et télécharge des démos de ses prestations. Ensuite, l’artiste peut s’inscrire sur les différents événements proposés sur le site. L’organisateur qui cherche des artistes peut contacter directement Feelive. Il explique en détails son événement et le style de musique qu’il recherche puis l’équipe Feelive crée un événement sur la plate-forme auquel les artistes peuvent s’inscrire. Les inscriptions terminées, Feelive fait une pré-sélection de musiciens, qu’il transmet à l’organisateur. Ce dernier fait son choix et Feelive le met directement en contact avec le groupe choisi. Pour ses services, Feelive prélève 10% du cachet de la soirée, 5% auprès de l’organisateur ainsi que 5% auprès de l’artiste. La plate-forme n’a pas pour objectif de faire du profit mais d’être avant tout une aide pour les jeunes artistes.

Soirée de lancement éclectique !      

Pour marquer ce résultat réjouissant, Feelive organise une soirée de lancement le 31 mars 2017 au Port Franc à Sion. L’occasion de découvrir les activités de l’entreprise et de permettre une première rencontre entre les artistes et des personnes influentes du monde de la musique et de la culture. Avec Imperial Tabasco en tête d’affiche, la soirée promet d’être éclectique et plein de surprise.

Ouverture des portes à 19h30,  prix : 10.- / prélocations 7.- sur www.feelive.ch

PoggyTravel, une start-up qui met les touristes et les locaux dans le même bateau !

Créée par quatre étudiants de la HES-SO Valais-Wallis, la start-up PoggyTravel propose une nouvelle façon de découvrir un pays en parfaite immersion. L’idée est que touristes et locaux voyagent ensemble durant toute la durée du séjour..  En avril 2017, l’équipe de PoggyTravel partira en Indonésie avec ses premiers clients. Une campagne de crowdfunding est lancée pour financer ce voyage-test. Poggy Travel est né de la collaboration entre quatre étudiants participant au programme Business eXperience de la HES-SO Valais-Wallis à Sierre, ainsi qu’au programme de développement de Start-up de la CTI (Commission for Technology and Innovation). Ces derniers proposent un soutien aux étudiants désirant créer leur entreprise.

Depuis septembre 2016, la PoggyTeam met en place une agence de voyage en ligne proposant une nouvelle façon de voyager. Le but est de briser la barrière culturelle entre voyageurs et locaux en les faisant voyager ensemble, tel des compagnons de voyage. Bien plus qu’un simple guide, le résident local participe à l’organisation du séjour. Le touriste profite ainsi de tous les « bons plans » de son répondant local. En contrepartie, il contribue  financièrement à son voyage, lui offrant ainsi la possibilité de voyager dans ses terres.

Le rejet du tourisme de masse et l’espoir d’une réduction des inégalités sociales sont à la source de ce projet. PoggyTravel est solidaire parce qu’il met l’occidental et le local sur un pied d’égalité et authentique car il efface la barrière culturelle et s’éloigne du tourisme de masse. Il répond à la demande grandissante pour les voyages authentiques et au cœur de la culture, loin du tourisme de masse. A sa manière, PoggyTravel tente également de faire un pas pour réduire l’écart entre nord et sud en rapprochant deux individus de cultures différentes, chacun représentant sa communauté.

Une campagne de crowdfunding est actuellement en cours afin de financer le voyage test. En avril 2017, l’équipe de PoggyTravel se rendra en Indonésie avec ses premiers clients pour tester son produit et établir des partenariats. Des voyages autour de trois valeurs : unique, solidaire et authentique.

Soutenez Poggy Travel en participant à leur campagne de crowdfunding : https://wemakeit.com/projects/poggytravel-fair-tourism